Les économies d’énergie que vous pouvez faire dans votre logement

L’économie d’énergie est un processus visant à réduire la consommation énergétique. Ce mécanisme a pour effet de rabaisser la facture d’électricité, de lutter contre la surconsommation et de diminuer l’utilisation d’énergies polluantes ou fossiles.

A voir aussi : L’enduit de rebouchage pour l’extérieur : pourquoi l’utiliser ?

L’isolation thermique

L’isolation thermique est l’ensemble des procédés permettant de limiter le transfert de chaleur entre une zone chaude et un endroit froid. Elle consiste à rendre un lieu plus frais durant l’Eté et apporter un peu de chaud dans ce même au cours de l’hiver.Il existe alors différentes sortes d’isolation.

La ventilation

Lire également : Comment refaire votre toiture gratuitement ?

La ventilation mécanique contrôlée est un mécanisme visant à aérer un endroit. Elle consiste à évacuer l’air pollué dans l’habitat pour la remplacer par de l’air frais. Ce processus a pour effet l’expulsion facile des odeurs et une meilleur respiration.

Il existe alors deux façons d’utiliser la méthode de ventilation : la ventilation simple flux et la ventilation double flux. Ces deux tactiques incombent au pompage d’air par l’extérieur pour mieux instaurer l’air frais. Cependant, la ventilation double flux est un peu différente car elle implique l’évaporation d’air particulièrement chaud.

L’usage de la pompe à chaleur

La pompe à chaleur ou la thermopompe est l’appareil le plus utilisé pour réaliser des économies d’énergie.Il puise de l’énergie thermique depuis une source parmi l’air, le sol et l’eau vers pour ensuite la diffuser dans l’habitat ou pour chauffer de l’eau sanitaire.

Le fonctionnement souvent réversible lui permet également de produire de l’air froid plutôt que chaud. Trois types de pompes correspondent aux milieux cités : la pompe à chaleur air/air, la pompe à chaleur air/eau, et la pompe à chaleur eau/eau. Ces installations permettent de réduire la consommation énergétique d’un bâtiment d’environ70 % et ainsi de faire une économie d’énergie.

L’amélioration du système de chauffage

Ce mécanisme est le résultat du recours à l’énergie solaire. Il incombe au remplacement des chaudières qui dépensent moins d’énergie par des chaudières utilisant de l’énergie pure.

À la suite de quelques sondages, plusieurs consommateurs recommandent l’utilisation de la chaudière à condensation du fait qu’elle épuise peu d’énergie mais offre un chauffage optimal.

Surtout pendant les saisons plus humides comme l’automne ou l’hiver. Comme méthode de chauffage,on propose également le chauffe-eau solaire et le chauffe-eau thermodynamique. Les deux dispositifs chauffent l’eau grâce à l’énergie solaire.

La seule différence, c’est leurs équipements. L’un utilise la chaleur produite par le soleil et permet de chauffer un ballon d’eau grâce à des capteurs solaires avec lesquels l’eau circule. L’autre est constitué d’un ballon d’eau chaude (ECS) et relié à une pompe à chaleur ou bien thermopompe.

L’utilisation des énergies renouvelables

L’énergie solaire constitue l’énergie renouvelable la plus utilisée. Pour mieux bénéficier de cette énergie verte,on recourt aux accessoires que l’on appelle panneaux photovoltaïques. En s’exposant à la lumière solaire, ces supports vont capter les rayons ultraviolets et les convertir instantanément en courant alternatif.

Les courants alternatifs vont par la suite se convertir en courant électrique et former de l’électricité pure. De par cette méthode, les occupants de la maison utiliseront de moins en moins l’électricité polluante et allègeront leur facture d’énergie.

La sobriété énergétique

Adopter quelques bonnes habitudes peut permettre d’économiser de l’énergie. Ainsi,veuillez débrancher tous les appareils en cas de non-usage. Éteignez également la lumière dans les pièces inoccupées.

Dans ce contexte, privilégiez la lumière naturelle et ouvrez les fenêtres pour apporter un peu d’éclairage dans l’habitat. Et encore, utilisez des ampoules LED. Elles consomment peu d’électricité mais proposent un éclairage optimal.

Dans quels cas sommes-nous éligibles aux subventions de l’État ?

Tous les travaux d’économies d’énergie devront rendre un consommateur éligible aux aides énergétiques fournies par l’État. Toutefois, quelques conditions subsistent : l’habitat ayant subi des travaux de rénovation énergétique doit appartenir légalement au demandeur.

L’habitat devra également être âgé de 15 ans au minimum. En outre, les travaux achevés ou bien en cours doivent être réalisés par un artisan certifié RGE. Si le concerné remplit ces critères,il bénéficiera d’un chèque dont la valeur équivaut aux dépenses réalisées lors de ses travaux.

La somme lui sera attribuée au plus tard 90 jours après sa demande auprès du Ministère de la Transition énergétique ou bien d’une entreprise d’énergie polluante.

Show Buttons
Hide Buttons