Joint de carrelage pour sol : nos astuces

En tant que l’un des revêtements de sol les plus utilisés, la pose du carrelage n’est pas une tâche facile à réaliser. Elle nécessite non seulement des compétences techniques, mais l’usage d’un outillage de pointe également. Si vous avez du mal à réussir les joints de carrelage pour sol, vous découvrirez dans la suite de l’article comment procéder.

Quelle technique pour réussir les joints de carrelage pendant la pose ?

Si plusieurs personnes préfèrent faire appel à un professionnel pour ce type de travaux, c’est bien parce qu’une erreur lors de la pose du carrelage pourrait être fatale et vous risquerez de tout recommencer. En effet, les joints méritent une attention très importante pendant la pose et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’ils doivent être traités avec le plus grand soin.

A lire en complément : Comment réparer un toit de bardeaux ?

Le choix du mortier

Étant que les joints de carrelage se font à base du mortier, il devient donc essentiel de bien choisir ce produit au préalable afin de commencer son application. Vous devez pour cela tenir compte du type de carrelage ainsi que de la technique de pose qu’on souhaite utiliser.

La préparation des joints

joint carrelage

A lire également : Peinture façade extérieure plastifiée : que sait-on sur ce produit ?

Avant de commencer à appliquer le mortier sur les joints, vous devez bien préparer cette surface. Pour ce faire, vous devez attendre que le mortier que vous allez utiliser durcisse complément faute de quoi vos carreaux risqueraient de ne pas coller correctement. Il faut donc que les délais d’attentes indiqués sur le manuel d’utilisation du mortier utilisé soient respectés. Pendant ce temps, vous devez dépoussiérer les joints et les rendre propres afin qu’ils puissent recevoir le mortier.

La préparation du mortier

Pour ce qui est de la préparation du mortier, vous devez vous servir d’un sceau et d’une quantité d’eau propre suffisante. Vous devez ensuite verser le produit de votre choix qui permettra un bon collage des joints puis mélanger tout le contenu, de préférence avec un malaxeur électrique pour éviter que des bulles d’air ne se forment à l’intérieur.

L’application

Pour ce qui est de la pose, l’un des secrets de sa réussite est l’utilisation d’un matériel approprié. Cette étape consiste à mettre le mortier dans les joints et garnir à l’aide d’une spatule ou d’une raclette. Vous devez vous rassurer que ces espaces entre les carreaux soient bien remplis avant de lisser le sol.

Cette dernière action de lissage ou de raclage permet également d’éliminer les excédents de mortier. Une fois cela fait, vous devez patienter 20 à 30 minutes pour que le mortier adhère correctement sur les joints avant de passer une éponge humide pour enlever les résidus.

Comment nettoyer les joints ?

Pour ce qui est du nettoyage des joints de carrelage dans le cadre d’un entretien régulier, vous pouvez le faire de plusieurs façons. Vous pourrez utiliser un liquide vaisselle, faire disparaitre les tâches avec une pierre d’argile, utiliser du bicarbonate pour faire briller le sol ou utiliser de l’eau de javel pour les joints de carrelage les plus récalcitrants. Chacune de ces méthodes nécessite de procéder d’une manière bien précise afin d’obtenir des résultats escomptés.

Show Buttons
Hide Buttons