Quel est le taux immobilier en ce moment ?

Le taux immobilier est un point incontournable à considérer quand on veut investir dans le domaine de l’immobilier. Bien entendu, le taux varie et cela selon plusieurs critères. Il n’y a pas que le type de banque qui fait varier ce taux, mais d’autres points comme la durée ou encore la zone. Que faut-il savoir sur le sujet actuellement ?

Le point sur les régions

 

Lire également : Aménager un espace de travail à domicile : les astuces et recommandations essentielles

D’une manière générale, en cette dernière partie de l’année 2021, le taux immobilier est assez bas. Et cela dans toutes les régions de France. Il s’agit donc de la meilleure période pour tous ceux qui veulent investir dans le domaine de l’immobilier. Bien entendu, il faudra prendre en compte d’autres critères comme la défiscalisation afin de bénéficier de tous les avantages de l’investissement immobilier.

Clairement, il est possible d’emprunter sur 20 ans à 1% actuellement. Les meilleurs dossiers peuvent même profiter d’un taux de 0,70% sur la même durée. Bien entendu, il s’agit de la moyenne. Il y a bien quelques variations à prendre en compte en fonction de la région. On parle d’une variation de l’ordre de 0,02% à 0,14%.

A lire en complément : Les étapes essentielles pour réussir la rénovation de votre salle de bains

Quelles sont les meilleures régions ?

Sur l’ensemble des régions de France, les taux immobiliers mini connaissent de petites hausses. D’un autre côté, les taux moyens connaissent une tendance beaucoup plus calme.

Quels sont les meilleurs taux régionaux ?

Sur 7 ans

Pour un emprunt sur 7 ans, le taux mini le plus bas est situé dans l’Ouest (0,26%). Sur cette même durée, le taux d’emprunt est de 0,30% partout ailleurs. Ce taux est stable sauf en région Nord avec une hausse de 0,06% ainsi qu’en Rhône Alpes avec une hausse de 0,04%.

Sur 10 ans

Pour un emprunt sur 10 ans, le taux mini le plus bas est situé dans le sud-ouest (0,40%).  En méditerranée (0,45%), dans l’ouest (0,46%), dans les autres régions (0,46%). Parlons également des hausses :

·         Dans le nord : + 0,14%

·         En Ile-de-France : + 0,08%

·         En Rhône-Alpes : + 0,09%

·         Dans l’Est : + 0,05%

Sur 15 ans

Pour un emprunt sur 15 ans, le taux mini est à partir de 0,55% dans le sud-ouest. Ce taux est de 0,60% dans le nord, 0,62% dans l’ouest, 0,69% en Rhône-Alpes et 0,70% dans l’est.

Sur 20 ans

Le taux sur 20 ans, par contre, est en légère hausse avec 0,70% situé dans le nord et dans le sud. Ce qui représente le meilleur taux sur cette période. Pour les autres régions :

·         L’ouest : 0,73%

·         Partout ailleurs : 0,80%

Sur 25 ans

Si vous optez pour un emprunt sur 25 ans, alors le taux mini le plus bas se situe en région Sud-Ouest (0,90%). Vient ensuite la région nord (0,95%). Tandis que le taux partout ailleurs est de 0,97%.

Quels sont les meilleurs taux moyens ?

Sur 7 ans

Concernant les taux moyens sur 7 ans, le taux immobilier le plus bas se trouve dans le Nord et l’Ouest (0,50%). Le taux est stable tant en méditerranée (0,55%), en Rhône-Alpes ainsi que dans les régions Est et région Ile-de-France (0,60%).

Sur 10 ans

Pour un emprunt sur 10 ans, le taux moyen partout en France est de 0,60% sauf en région Nord avec 0,65%.

Sur 15 ans

Pour un emprunt sur 15 ans, le taux moyen partout est de 0,85%, mais avec une baisse de 0,10% en Rhône-Alpes.

Sur 20 ans

D’une manière générale, le taux de prêt immobilier moyen sur 20 ans est de 1% dans toutes les régions.  

Sur 25 ans

Pour un emprunt sur 25 ans, le taux est de 1,10% en Rhône-Alpes, 1,15% ailleurs, 1,20% en Ile-de-France et 1,25% en méditerranée.

Un taux relativement stable

A la dernière partie de l’année 2021, le taux de prêt immobilier est particulièrement hétérogène. Il y a bien des banques qui augmentent leurs barèmes. Seulement, de nombreuses autres affichent des baisses intéressantes. Ainsi, en cette fin d’année, il est tout à fait propice d’investir dans l’immobilier avec un taux à partir de 0,70% sur 20 ans.

La raison de cette stabilité étant la compétitivité des établissements de crédit. En outre, ce climat favorable pourrait durer jusqu’en 2022. Rappelons que le ministre du logement, Emmanuelle Wargon, avait annoncé la prolongation du Prêt à Taux Zéro sans changements pour l’année prochaine.

Conclusion

D’une manière générale, le taux est favorable pour un prêt immobilier actuellement. Si vous songez à faire votre premier achat immobilier, alors le courant actuel est particulièrement propice. En outre, il est conseillé de se tourner vers le PTZ. C’est d’autant plus vrai si vos revenus sont sous le plafond pour 2019 et 2020.

Le meilleur moyen pour profiter de ce courant est de faire appel aux services d’un courtier. Il s’agit d’un professionnel du crédit qui pourra vous aider dans votre projet. Il s’agit d’un véritable allié qui vous aidera à profiter des meilleurs taux et vous guidera vers le côté administratif.

 

Les facteurs qui influencent le taux immobilier

Il faut comprendre que le taux immobilier est influencé par plusieurs facteurs, notamment la conjoncture économique, les politiques monétaires et fiscales ainsi que les conditions du marché immobilier.

Le taux directeur de la Banque Centrale Européenne (BCE) joue un rôle clé dans l’évolution des taux d’intérêts immobiliers en Europe. Effectivement, cette dernière influe sur le niveau global des taux d’intérêt pratiqués par les banques qui sont obligées d’emprunter auprès de la BCE pour prêter à leurs clients.

En période de croissance économique forte, le risque inflationniste augmente ce qui peut conduire la BCE à augmenter son taux directeur afin de contrecarrer cet effet. Cette augmentation se répercute sur les taux des prêts immobiliers. Inversement, lorsque la croissance économique est faible, les taux sont souvent plus bas.

Les politiques monétaires et fiscales peuvent aussi influencer le niveau des taux d’intérêt immobiliers. Effectivement, lorsque l’objectif est de relancer l’économie ou de stimuler la consommation en période de crise, il peut être décidé de baisser les taux directeurs, par exemple, pour augmenter la demande sur le marché immobilier. Certaines mesures d’aides à l’achat immobilier telles que le PTZ (Prêt à Taux Zéro) ont un impact important sur le niveau global des taux d’intérêts pratiqués par les banques.

Le marché immobilier en lui-même peut avoir une incidence importante sur la variation du taux d’intérêt. Cela s’explique notamment par une forte concurrence entre les différents établissements financiers proposant des crédits immobiliers. Les marges commerciales appliquées par les banques varient en fonction de leur stratégie commerciale, de leur politique tarifaire et aussi du profil des emprunteurs.

Il faut mieux comprendre le marché dans sa globalité et ainsi avoir un aperçu plus précis sur la tendance future des taux d’intérêts immobiliers.

Comment négocier son taux immobilier avec sa banque

Maintenant que nous avons compris les facteurs qui influencent le taux immobilier, pensez à bien ne pas hésiter à demander un devis détaillé pour chaque offre afin d’avoir une vue globale des coûts associés au prêt.

Vient l’étape cruciale de la négociation avec votre conseiller bancaire. Vous pouvez tout d’abord lui présenter les offres concurrentielles obtenues précédemment et leur demander s’ils peuvent s’aligner sur ces propositions plus avantageuses pour vous.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez aussi mettre en avant vos compétences dans la gestion budgétaire ou encore expliquer comment ce prêt immobilier peut contribuer positivement au développement futur de votre activité professionnelle ou familiale, par exemple.

Gardez toujours en tête qu’il est possible de renégocier son taux d’intérêt même après avoir signé le contrat initial avec la banque. Effectivement, en fonction de l’évolution du marché et des taux d’intérêts pratiqués par les banques, il peut être intéressant de renégocier son prêt immobilier pour faire baisser le coût total du crédit.

La négociation avec sa banque est une étape cruciale dans l’obtention d’un prêt immobilier au meilleur taux. Il ne faut pas hésiter à comparer les offres et à mettre en avant ses atouts pour obtenir un contrat avantageux pour son projet immobilier.