Pourquoi mettre une Tiny House dans votre jardin ?

tiny house

Une tiny house peut être un excellent moyen de faire une déclaration. Les arbustes et autres plantes prospèrent dans des conteneurs et peuvent être facilement déplacés. Une tiny house peut ajouter de la hauteur et de la profondeur à votre jardin sans compromettre l’espace. En plus d’être portables, les tiny house peuvent être très originales ! Vous trouverez ci-dessous une liste des avantages des Tiny House, ainsi que les avantages et les inconvénients d’en installer une dans votre jardin. Nous vous invitons à poursuivre votre lecture pour en savoir plus !

A voir aussi : Ragréage autolissant : comment ça marche ?

Les avantages d’une tiny house

Une tiny house dans votre jardin est un moyen peu coûteux de vivre confortablement. C’est le moyen idéal d’éviter de payer un loyer et les coûts d’une grande maison. En plus d’être abordables, les tiny houses n’ont pas besoin d’être nettoyées régulièrement. Vous n’avez même pas besoin de beaucoup d’espace ! Assurez-vous simplement de disposer d’un terrain et d’obtenir l’autorisation de construire votre petite maison. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les avantages de posséder une tiny house.

Une tiny house est économe en énergie, elle nécessite moins d’énergie et son empreinte est plus petite qu’une maison standard. Avoir une petite maison signifie également que vous pouvez l’équiper de panneaux solaires, d’éoliennes et de moulins à vent – qui sont tous gratuits. Vous pouvez même utiliser des toilettes à compostage pour réduire votre consommation d’eau et aider l’environnement en décomposant les eaux usées sans polluer le réseau d’eau. De plus, de nombreuses tiny houses sont mobiles, ce qui les rend faciles à déplacer.

A découvrir également : Comment décorer un appartement en location ?

Coût de construction d’une tiny house

Si vous n’avez peut-être pas le terrain pour construire votre propre tiny house, vous pouvez trouver un terrain sur lequel la construire. Si vous construisez en ville, les terrains en centre-ville sont souvent plus chers, et vous devez également respecter les codes de construction locaux. Avant de construire votre propre Tiny House, il est bon de parler aux constructeurs locaux des codes de construction. Vous pouvez également prendre contact avec les prêteurs locaux.

Si vous construisez une Tiny House dans votre propre jardin, vous aurez besoin d’un terrain pour la construire. Vous n’aurez probablement pas besoin de beaucoup de terrain, mais vous devez vous assurer que la parcelle est de niveau et ne comporte aucun obstacle. L’embauche d’un arpenteur-géomètre vous coûtera environ 510 $ l’heure. Bien que le prix de l’embauche d’un arpenteur varie considérablement, vous devriez vous attendre à dépenser moins de 1 500 $ pour une tiny house typique.

Exigences en matière de superficie pour une tiny house

Les règles de construction d’une tiny house dans votre jardin ont tendance à être plus strictes que celles des maisons sur roues. En général, il faut un terrain de 3 000 pieds carrés pour en construire une, mais il y a des exceptions. Dans la plupart des cas, vous devez disposer d’un espace habitable d’au moins 120 pieds carrés, et la taille minimale d’une salle de bains ou d’une chambre à coucher est de 50 pieds carrés. Il existe d’autres exigences, comme la présence de fenêtres et d’une source de chauffage permanente. Il existe d’autres exigences, comme une alarme incendie, des détecteurs de fumée et un passage de porte d’au moins 32 pouces de large et 78 pouces de haut.

Les lois de l’État et les règlements de zonage locaux auront également une incidence sur la taille de la Tiny House. Les lois de zonage déterminent la superficie minimale requise, qui varie d’une région à l’autre. Dans des États comme l’Oregon, la superficie minimale est de 1 000 pieds carrés, mais elle est souvent soumise aux règlements de zonage locaux. Il est toutefois possible de demander une dérogation dans certaines villes et certains comtés. En général, les Tiny House ne sont pas autorisées dans les villes ou les communes qui appliquent des règles de zonage strictes.

Permis requis pour construire une Tiny House sur le terrain d’un tiers

Si vous envisagez d’installer une tiny house sur le terrain de quelqu’un d’autre, vous devez connaître les règles et règlements en vigueur avant de commencer la construction. La plupart des États et des municipalités ont des règles strictes concernant l’utilisation des terrains privés. Dans certains cas, les lois sur le zonage restreignent l’utilisation des terrains, par exemple pour des activités commerciales. Cependant, vous pouvez modifier ces lois si nécessaire, et certains États ont leurs propres règles. Avant de construire une Tiny House sur le terrain de quelqu’un d’autre, vérifiez les règles de zonage et les règlements de votre région.

Avant de construire une Tiny House sur le terrain de quelqu’un d’autre, vérifiez auprès du service de construction local. Les permis varient d’un État à l’autre, mais en général, le comté exige que toute structure résidentielle respecte les codes de construction locaux et soit reliée aux services publics. Par exemple, si vous construisez une Tiny House sur roues, vous devrez obtenir un permis de construire pour la placer sur le terrain d’un tiers. Il existe toutefois des exceptions pour la construction d’une tiny house sur le terrain d’un tiers avant l’entrée en vigueur de l’ordonnance. Vous pouvez également obtenir un permis si le terrain que vous construisez fait plus de 30 000 pieds carrés.

Les options d’ameublement et de décoration pour votre tiny house

Lorsque vous avez pris la décision de vivre dans une Tiny House, l’aménagement intérieur est un élément clé pour maximiser l’espace et créer une ambiance chaleureuse. Les options d’ameublement et de décoration sont nombreuses, mais elles doivent être choisies judicieusement en fonction des dimensions restreintes.

Il faut prévoir un espace multifonctionnel pour chaque pièce, avec des meubles polyvalents qui peuvent servir à différents usages. Par exemple, un lit escamotable peut libérer beaucoup d’espace pendant la journée tout en offrant une solution confortable pour dormir la nuit.

Les couleurs et les textures utilisées peuvent aider à agrandir visuellement l’espace intérieur. Des tons clairs sur les murs et le mobilier donneront une impression de légèreté tandis que des motifs géométriques ou floraux ajouteront du caractère sans alourdir visuellement l’environnement.

Le choix du mobilier doit aussi tenir compte du style choisi pour votre Tiny House : minimaliste, bohème ou rustique par exemple. En général, il vaut mieux choisir des meubles peu volumineux. Optez donc plutôt pour des étagères murales rétractables plutôt qu’un gros placard massif.

Les textiles tels que les rideaux, coussins et tapis sont aussi importants car ils ajoutent douceur et couleur à votre espace. Ils peuvent transformer complètement votre maisonnette si vous choisissez bien leur motif ainsi que leurs tonalités.

Pensez aux détails ! Les petits objets décoratifs comme les porcelaines vintage ou les plantes grassouillettes peuvent donner un charme supplémentaire à votre Tiny House.

Pour aménager une Tiny House, il faut être ingénieux et créatif. Les possibilités sont nombreuses, tout est une question de goût personnel et d’adaptabilité !

Comment vivre de manière durable dans une tiny house

Si vous êtes tenté par l’idée de vivre dans une Tiny House, il faut également considérer les aspects écologiques liés à ce mode de vie. Voici quelques astuces pour vivre de manière durable et responsable dans votre petite maison :

Utilisez des matériaux durables : lorsque vous construisez ou rénovez votre Tiny House, assurez-vous d’utiliser des matériaux respectueux de l’environnement comme le bois local ou le béton cellulaire. Les isolants naturels tels que la laine de mouton ou la fibre de bois peuvent également être utilisés pour limiter les perturbations environnementales.

Récupérez l’eau pluviale : récupérer l’eau qui tombe du ciel permet d’économiser sur les coûts en eau ainsi que sur notre utilisation des ressources naturelles. Équipez votre toit d’une gouttière et placez un réservoir pour stocker cette eau facilement accessible.

Passez à l’énergie verte : optez pour des panneaux solaires afin d’assurer une source renouvelable et propre d’énergie. Ils sont faciles à installer même si cela peut nécessiter un certain investissement initial, mais seront très rentables sur le long terme.

Limitez votre consommation énergétique : il faut éviter la pollution visuelle avec tous ces câbles électriques apparents ! C’est pourquoi il faut veiller à utiliser seulement ce dont on a besoin et éviter tout gaspillage inutile : privilégiez, par exemple, les ampoules LED moins énergivores ou utilisez des équipements électroménagers peu gourmands en énergie.

Compostez : les déchets organiques peuvent être compostés pour fournir un engrais naturel et réduire la quantité de déchets envoyée à l’enfouissement. Il existe des petits seaux spécialement conçus pour cela que vous pouvez installer dans votre Tiny House.

Vivre de manière durable dans une Tiny House est tout à fait possible si l’on prend le temps d’opter pour des solutions respectueuses de la planète. Cette habitation doit s’intégrer harmonieusement avec son environnement naturel mais aussi social puisqu’elle donne l’opportunité à chacun de repenser sa consommation et ses modes de vie actuels !