Pose de grillage souple : les étapes à suivre

Les solutions en matière de clôtures sont désormais multiples (palissade en bois, panneaux rigides, clôture en aluminium ou autres). Mais le grillage souple reste la solution la plus privilégiée depuis quelques années. Elle est plébiscitée pour sa facilité d’installation et surtout son caractère économique. Cet article vous dévoile les étapes à suivre pour poser le grillage souple.

Quels sont les matériaux nécessaires à la pose de grillage souple ?

Avant de vous lancer dans les travaux d’installation de grillage souple, il convient de vous assurer d’avoir à votre disposition tous les matériaux nécessaires pour réaliser cette opération.

Lire également : Pose d’enduit à chaux extérieur : à qui faire appel ?

Kit grillage souple

  • 1 ou plusieurs rouleaux de grillage souple (grillage soudé ou grillage simple torsion)
  • Fil de tension de 100 mètres de long
  • Jambes de force
  • 1 fil d’attache de 50 mètres de long et de diamètre 1,5 mm
  • Radiateurs ou Tendeurs nº 2
  • Piquets T.

Matériel nécessaire

  • Mètre et ficelle
  • Niveau à bulle et clés plates
  • Marteau et masse
  • Pince universelle et pince coupante
  • Truelle et béton
  • Piquet ou tasseaux en bois.

Quelles sont les étapes à suivre pour la pose de grillage souple ?

Le grillage souple se présente sous forme de rouleaux. On retrouve sur le marché plusieurs modèles de grillage souple. Ceux-ci se différencient par leurs coloris, leurs formes ou encore l’épaisseur du fil. Le grillage simple torsion présente des mailles en forme de losange tandis que les mailles du grillage soudé sont rectangulaires et relativement fines. L’installation de grillage souple se déroule en plusieurs étapes. Vous devez respecter chacune de ces étapes pour réussir cette opération et obtenir une clôture solide.

Étape 1 : Réaliser la prise de mesure

Avant de poser le grillage souple, vous devez d’abord délimiter son emplacement. Il faudra donc réaliser les mesures et symboliser l’emplacement des poteaux d’angle et d’extrémité en mettant en place les tasseaux en bois. Cela vous permettra de visualiser la superficie à clôturer. Vous devez relier les tasseaux en bois entre eux au moyen d’un fil pour marquer les lignes de pose du rouleau de grillage. Cela vous permettra aussi de bien placer les jambes de force afin d’optimiser la résistance des poteaux. La distance entre les poteaux intermédiaires doit être comprise entre 2 m et 2m50.

A découvrir également : Joint de carrelage pour sol : nos astuces

Étape 2 : Planter les piquets avec leurs jambes de force

La profondeur des trous à réaliser pour les piquets à sceller avec du béton varie de 25 à 50 cm. Le diamètre de ces trous est de 30 cm. Il faut noter que la profondeur dépendra de la hauteur du poteau. 1/3 du poteau doit être planté dans le sol. Les jambes de force se fixent sur les piquets pour renforcer la solidité de votre installation. Les piquets d’angles nécessitent particulièrement des jambes de force, car la tension exercée à ce niveau est plus forte. Pour que votre installation soit solide, il faudra que les piquets et les jambes de force soient profondément enfoncés et scellés.

Après avoir creusé le trou, il faut placer le piquet et le caler avec des pierres pour le maintenir bien vertical. Utilisez un niveau à bulle pour vérifier la verticalité de vos piquets. À défaut de pouvoir creuser sur 50 cm, vous pouvez creuser un trou de 25 cm de profondeur puis planter les piquets. Il faut ensuite utiliser une masse et un martyr pour enfoncer les piquets de 25 cm supplémentaires dans le sol. Pour placer les jambes de force, vous devez également creuser un trou à proximité du piquet à renforcer. Ces dernières doivent former un angle de 45⁰ par rapport au sol.

Étape 3 : sceller les piquets et les jambes de force

Après avoir planté les piquets et jambes de force, il faut maintenant les sceller. Vous devez donc préparer le béton. Mélangez à l’aide d’une truelle le béton et l’eau dans une auge de maçon. Il faut ensuite couler le béton dans les trous jusqu’à les remplir. Utilisez un niveau à bulle pour vérifier l’aplomb vertical.

Étape 4 : installer les fils de tension et tendeurs

Sur les poteaux des extrémités, il faut installer 3 tendeurs à l’aide du fil de tension. Vous devez commencer par le tendeur le plus bas. Utilisez un morceau de fil de tension de 30 cm environ pour accrocher les tendeurs. Passez le fil de tension dans les trous des poteaux et des tendeurs puis utilisez la pince universelle pour torsader le fil et couper l’excédent à l’aide de la pince coupante.

Étape 5 : poser le grillage souple

Pour installer le grillage souple, commencez par placer le rouleau de grillage souple au niveau d’un piquet d’une des extrémités. Vous devez pointer la maille vers le bas pour obtenir un bon écoulement de l’eau. Pour lier le grillage aux poteaux, il faudra découper les morceaux de fil d’environ 30 cm. Déroulez ensuite le rouleau de grillage et reliez le grillage au poteau au moyen du fil de tension. Vous devez enrouler le fil sur lui-même pour le maintenir en place. Chaque poteau dispose de 4 trous. Utilisez la pince coupante pour couper l’excédent de grillage. Pour finir, vous devez relier le fil de tension avec le grillage à l’aide de petits fils de tension tous les 45 à 50 cm.