Démolition de bâtiments : l’essentiel à savoir

La destruction d’une maison est l’ultime recours quand on se rend compte que sa rénovation n’est pas possible. Parfois, il est plus coûteux de moderniser un bâtiment que de le reconstruire. Il faut donc passer par la case démolition. Cependant, il y a des règles en la matière qu’il est important de connaître.

Lire également : Comment réinitialiser une porte de garage hormann : une solution pour résoudre le problème de fermeture

Dans quels cas peut-on raser un édifice ?

Du point de vue rentabilité, détruire une maison et penser à sa réhabilitation présente d’énormes avantages. En effet, le coût de la démolition paraît nettement moins élevé que celui de la rénovation. De plus, vous pourrez mettre en place un nouveau bâtiment qui sera plus conforme à vos aspirations. On reconnaît généralement trois situations dans lesquelles on ressent le besoin de détruire une habitation.

Premièrement, vous pouvez y avoir recours quand vous jugez qu’il existe un danger. C’est le cas par exemple des édifices dont les structures porteuses ne sont plus assez solides. Pour ne pas s’exposer à des risques d’effondrement, il faut donc penser à sa destruction.

A voir aussi : Comment donner vie à sa buanderie ?

Deuxièmement, dans la situation où le bâtiment ne correspond pas à vos ambitions futures pour elle, vous pouvez y songer. Enfin, lorsque vous jugez le coût de la rénovation trop élevée, vous pouvez abattre pour tout reconstruire. Par ailleurs, l’aide de professionnels sera requise pour le faire. Cliquez sur https://lv-environnement.fr/service/enrochement-macon-lyon/ pour entrer en contact avec des experts en démolition.

Que dit la législation à ce sujet ?


La loi oblige à se procurer d’un permis avant tout rasage d’édifice. Par contre, il y a des situations dans lesquelles il n’est pas péremptoire d’avoir une autorisation. En effet, de façon générale, vous ne pouvez procéder à la démolition d’un bâtiment sans au préalable obtenir un permis. Cependant, il existe des exceptions à cette règle. Pour des structures en ruine, représentant un danger, il n’est pas nécessaire d’avoir un accord préalable. Il en est de même pour celles qui ont été déclarées insalubres tout comme celles qui font l’objet d’une décision de justice pour rasage.

Pour le reste, un feu vert est obligatoire. En outre, deux types de consentement sont requis : le permis de démolir sans reconstruction et celui avec un projet de réédification. La demande d’autorisation se fait à la mairie dudit lieu. Vous devriez déposer votre dossier en quatre exemplaires, en courrier recommandé avec accusé de réception. Par suite, une date vous sera communiquée par le biais d’un récépissé de l’hôtel de ville.

Combien vous coute la démolition d’une maison ?


C’est un projet colossal qui entraîne beaucoup de moyens financiers. Quel que soit votre degré d’habileté en bricolage, il faut impérativement confier cette tâche à des professionnels. En effet, c’est un projet assez risqué qui nécessite des précautions. Ainsi, le coût des travaux est proportionnel à l’étendue de la mission. Alors, vous payerez plus pour démolir une grande maison qu’une petite.

En outre, d’autres paramètres sont également à prendre en compte pour l’établissement du devis. Le déplombage et désamiantage entrainent généralement des frais supplémentaires. Une évaluation préalable est souvent conseillée pour déterminer si ces aspects seront intégrés.

Les étapes à suivre pour réaliser une démolition en toute sécurité


La démolition d’un bâtiment est une opération qui comporte des risques considérables pour les travailleurs, l’environnement immédiat et même les passants. Pour éviter tout incident ou accident, il faut respecter certaines règles de sécurité.

L’expertise préalable

Avant toute intervention sur un bâtiment à démolir, une expertise technique doit être effectuée par un professionnel qualifié (un ingénieur en structure). Ce dernier va diagnostiquer la solidité du bâtiment et évaluer les risques liés aux travaux de démolition. L’objectif étant d’éviter que le chantier ne présente aucun danger pour les personnes qui y travaillent ou le voisinage.

Le choix des équipements adaptés

Pour mener à bien leur mission, les professionnels doivent utiliser des engins sophistiqués tels que la pelle mécanique hydraulique munie d’une pince de tri sélective ou la pelleteuse dotée d’un brise-roche hydraulique.

La sécurisation du périmètre

Avant le début de la démolition, il est impératif de baliser et d’isoler les zones concernées pour empêcher les piétons et les véhicules d’y accéder. Il faut aussi prévoir des barrières de sécurité autour du site afin que personne ne puisse s’approcher du chantier.

Le port des équipements individuels de protection (EPI)

Pour garantir leur propre sécurité, mais aussi celle des autres personnes présentes sur le site de la démolition, les travailleurs doivent porter certains équipements tels que :
• Un casque pour protéger la tête
• Des chaussures renforcées avec un embout en acier.

Les alternatives à la démolition pour rénover un bâtiment

Démolir un bâtiment n’est pas toujours la solution idéale. Effectivement, il est possible de rénover ou de transformer certains bâtiments pour leur donner une nouvelle vie. Voici quelques alternatives qui peuvent être envisagées :

Afin d’améliorer les performances énergétiques d’un bâtiment et de le rendre plus écologique, il est possible de réaliser des travaux de rénovation énergétique. Ces travaux consistent notamment en l’isolation thermique des murs, du toit et du plancher bas.

Pour redonner une seconde jeunesse à un bâtiment sans avoir recours à la démolition, il est possible d’envisager un ravalement de façade. Cette opération consiste en une remise en état complète des murs extérieurs du bâtiment : nettoyage, traitement contre les moisissures et autres pollutions atmosphériques ainsi que peinture ou enduit selon le cas.

S’il n’y a pas suffisamment d’espace au sol pour agrandir un bâtiment existant, on peut envisager sa surélévation. Cela permettra alors l’ajout d’étages supplémentaires tout en conservant la structure initiale du bien immobilier. La surélévation représente aussi une alternative intéressante si vous souhaitez profiter davantage d’une vue panoramique.

Pour donner une nouvelle vie à un bâtiment, il est aussi possible de le transformer en loft. Cette option est souvent choisie pour les anciens entrepôts ou usines vides. La transformation consiste généralement à abattre certains murs intérieurs pour créer des espaces plus grands et plus lumineux tout en conservant l’ossature du bâtiment d’origine.

Dans certains cas, il peut être intéressant de procéder au démontage d’un bâtiment plutôt que de le démolir. Les éléments récupérés peuvent ensuite être utilisés sur un autre projet ou revendus. Cela permet non seulement de limiter les coûts de construction mais aussi de participer à la protection environnementale grâce au recyclage des matériaux.

Avant d’envisager la démolition d’un bâtiment existant, n’hésitez pas à vous renseigner auprès d’experts pour évaluer toutes les alternatives envisageables selon votre situation spécifique.