Comment choisir la bonne visière de protection pour vos travaux

Les yeux sont des organes fragiles. Pour prévenir contre toutes blessures, leurs protections sont importantes. Les visières de protection sont parfois indispensables pour les travailleurs en plus des mesures collectives prises par l’employeur. Mais quels sont les différents risques encourus pour les yeux des employeurs ? Qu’est-ce qu’une visière de protection ? Et comment faire le bon choix d’une visière de protection ? Pour répondre à ces questions, nous vous invitons à suivre cet article !

Quels sont les risques encourus pour les yeux des travailleurs ?

Il est important de privilégier les mesures organisationnelles collectives afin d’éviter tout risque d’accidents.

Lire également : Comment installer une clôture ganivelle en bois de châtaignier : guide étape par étape

Il est indispensable d’employer des équipements de protection individuelle (EPI) lors de l’insuffisance des précautions collectives. Le choix d’un équipement de protection individuelle doit être l’issu d’un compromis entre la sécurité de l’individu et son confort dans l’accomplissement de la tâche à effectuer.

Les travailleurs peuvent s’exposer à des risques de différentes natures. Parmi ces risques, on peut citer :

A lire également : Équipez votre maison en toute sécurité grâce à ces conseils essentiels

  • Les risques mécaniques: en cas de création de nuages de poussière, de projection de matières fondues, d’eau sous pression ou de particules pointues.
  • Les risques chimiques : Lorsque quelques liquides, gaz, vapeurs, aérosols ou poudres réagissent avec la peau du visage ou les yeux.
  • Les risques biologiques : Lors de la contamination de l’individu par des micro-organismes (gestion des déchets, milieu médical, industrie agroalimentaire, …).
  • Les rayonnements optiques : Des lésions ou des brûlures peuvent être provoqués par une surexposition de l’œil à des rayonnements, lasers ou UV.
  • Les risques thermiques: Lors d’émission de rayonnements intenses ou de la projection de liquides chauds ou de solides.

Pour assurer une protection optimale, il est parfois indispensable de porter plusieurs EPI.

Avant le choix d’une visière de protection, les travailleurs doivent établir une analyse des risques encourus. Pour mieux comprendre les dangers exposés et les contraintes de travail, les futurs utilisateurs doivent obligatoirement effectuer cette analyse.

Qu’est-ce qu’une visière de protection ?

Les lunettes en forme de masque ou à branche ne couvrent qu’une petite surface autour de vos yeux. La visière de protection, quant à elle, assure la couverture de la totalité de votre visage et une partie de votre cou.

La visière de protection est aussi appelée écran faciale. Par conséquent, cette visière peut faire écran à tout ce qui se trouve en suspension dans l’air ou à des projections. Celle-ci offre alors une protection purement mécanique. Vous pouvez porter cet équipement en compléments d’autres produits de sécurité (lunettes à branches) ou seul à votre vision.

Les visières de protection se déclinent sous différents modèles : grillagés, teintés ou en polycarbonate incolore. Si vous êtes à la recherche d’une visière de protection, un écran facial est mis en vente sur fipcenter !

Comment faire le bon choix d’un écran facial ?

Il est important d’être vigilant aux points suivants afin de faire le bon choix de son écran facial :

  • Optez pour un écran facial qui assure la couverture de la surface la plus large, notamment au niveau du cou et au niveau latéral. Assurez-vous que l’écran couvre au minimum 3 cm plus bas que le menton.
  • Assurez la fiabilité du point de serrage au niveau de la tête et des points de fixation (sur la casquette de protection ou sur la casquette). Si vous employez des outils portatifs vibrants ou des machines vibrantes, tout risque de démontage accidentel est évité. Les vibrations pourraient en fait affaiblir les fixations de l’écran facial.
  • Vérifiez que la taille de l’écran facial soit compatible avec le port des lunettes de vue.
  • Choisissez l’écran facial qui est fixé sur la casquette ou le casque sans outils spéciaux. Dans le cas échéant, vérifiez que les éléments de fixation sont compatibles avec le modèle de votre casque de protection.
  • Sélectionnez un écran facial léger avec une excellente répartition de la charge sur la tête.
  • Optez pour un écran facial qui réduit au moins toute sensation d’inconfort et de gêne et qui permet d’exécuter normalement tous les mouvements.
  • Vérifiez que les matériaux employés pour la fabrication du serre-tête ainsi que ses composants n’exposent aucun risque pour la personne porteuse. Ces matériaux peuvent en effet engendrer une irritation de la peau ou déclencher une allergie.
  • Misez sur un écran facial avec de bonne qualité optique (en polycarbonate par exemple), résistant à la projection et absolument transparent.

Les normes de sécurité à respecter pour les visières de protection

En plus des critères de choix évoqués précédemment, pensez à bien vous assurer que les visières de protection respectent certaines normes de sécurité en vigueur. Effectivement, ces normes garantissent le niveau d’efficacité et la qualité du produit.

La première norme à prendre en compte est la EN 166 qui définit les exigences relatives aux équipements individuels pour les yeux et le visage. Cette norme décrit notamment les conditions générales d’utilisation, les caractéristiques optiques, mécaniques et thermiques ainsi que la résistance aux impacts des protecteurs oculaires ou faciaux.

La deuxième norme importante à respecter est la EN 170 qui concerne uniquement l’écran facial incolore. Elle spécifie notamment la transmission lumineuse minimale requise pour cette catégorie d’équipement (elle doit être supérieure à 70%).

Il existe aussi une autre norme importante dans ce domaine : la ANSI/ISEA Z87 qui détermine aussi différents niveaux de performance selon le type d’équipement (masque facial complet ou lunettes) et classe chaque niveau selon leur capacité à résister aux chocs, rayures, etc.

Il est donc crucial, lors du choix d’une visière de protection pour ses travaux professionnels ou personnels (bricolage…), de veiller à ce qu’elle réponde bien aux différentes exigences et réglementations en vigueur afin d’assurer un maximum de sécurité lors des utilisations. Les fabricants sont tenus, par ailleurs, de faire figurer sur leurs produits toutes les informations utiles liées au respect des différentes normes ainsi que toute indication sur leur utilisation optimale.

Les différents types de visières et leurs avantages/inconvénients

Il existe différents types de visières de protection, chacun avec ses avantages et inconvénients.

Les visières en polycarbonate sont légères et confortables à porter pendant une longue période. Elles offrent également une bonne résistance aux impacts, même lors de chocs violents. Cependant, elles ne sont pas recommandées pour les travaux nécessitant des protections contre les produits chimiques.

Les visières en acétate, quant à elles, sont plus lourdes que celles en polycarbonate, mais offrent une meilleure résistance à la plupart des produits chimiques. Elles ont également l’avantage d’être moins coûteuses que les options alternatives.

Il y a les visières grillagées. Ces dernières permettent une ventilation optimale et offrent ainsi un grand confort lorsqu’il est nécessaire de travailler dans des conditions chaudes et humides. Elles conservent bien leur forme malgré les hautes températures ou le port prolongé pendant toute la journée. Toutefois, ces types de visières ne protègent pas contre les petites particules qui peuvent traverser le maillage métallique.

Les écrans faciaux complets (“full-face”) sont idéaux pour ceux qui cherchent une protection complète du contour du visage tout en bénéficiant d’une excellente défense contre tous les dangers potentiels liés aux projets professionnels sensibles (comme par exemple : soudures). Ils peuvent cependant être inconfortables après plusieurs heures d’utilisation continue.

Chaque type de visière répondra mieux à certains besoins particuliers selon leur usage. Les travailleurs doivent donc bien identifier leurs besoins pour choisir la visière qui leur offrira une protection optimale tout en assurant un confort et une fonctionnalité maximale pendant l’utilisation prolongée.