Initiation à l’entretien de piscine pour débuter sereinement

En été, nombreux sont ceux qui ont la chance de profiter de baignades relaxantes dans leur piscine privée. Mais, pour que le plaisir ne se transforme pas en désagrément, le bon entretien de la piscine est nécessaire, sans attendre le dernier moment. En effet, l’eau est un milieu idéal pour la reproduction de bactéries, champignons et micro-organismes, responsables de maladies et d’infections. Pour maintenir un bassin de baignade propre et sain, de nombreuses actions sont à réaliser. Apprenez-en davantage sur le nettoyage d’une piscine, ses produits, son hygiène, la filtration et les équipements utiles.

Comprendre le fonctionnement de la filtration d’une piscine

On ne peut pas pratiquer la désinfection et le nettoyage d’une piscine si l’on ne connaît pas le système qui filtre l’eau, au moins, de manière schématique. Le dispositif de filtration dans une piscine se compose de plusieurs éléments (pré-filtre, filtre, pompe, skimmers, buse d’aspiration…) chargés de clarifier l’eau et de la filtrer, en retenant les particules indésirables et en restituant une eau totalement propre.

A lire également : Pourquoi poser un abri de piscine chez soi 

Son fonctionnement prévoit que l’eau de la piscine soit aspirée par la pompe. Puis, elle passe par le filtre (pour l’élimination des débris extérieurs, tels que feuilles et impuretés), ensuite (éventuellement) par la cellule d’électrolyse où le processus d’électrolyse a lieu et enfin l’eau désinfectée retourne dans le bassin.

L’entretien du système de filtration

Le lieu et l’emplacement de la piscine ont une incidence sur sa propreté. Il y a plus d’entretien si elle est entourée d’arbres, d’herbe ou de sable, que si elle est entourée de ciment ou de bois, ou si elle est protégée par des claustras ou stores.

A voir aussi : Règles à respecter pour construire une piscine dans son jardin

En tenant compte de la fréquentation de la piscine et de son environnement, la filtration doit fonctionner durant une dizaine d’heures par jour, idéalement en deux ou trois fois. Il est conseillé d’utiliser le calcul suivant pour savoir combien d’heures laisser en marche votre pompe : Température de l’eau de la piscine ÷ 2

La pompe est l’élément le plus important de toute l’installation. La quantité d’eau susceptible d’être aspirée et entraînée doit être en rapport avec le volume de la piscine.

Les filtres (à cartouche, à sable, à diatomées…) doivent être entretenus suivant les instructions du fabricant. Il vous faut nettoyer régulièrement les paniers de collecte et les filtres à cheveux et peluches. Les filtres à sable doivent aussi être lavés à contre-courant (backwash).

Utiliser un nettoyeur de piscine

Les appareils de nettoyage de piscine sont d’une aide indispensable. Il en existe de différents types :

  • Nettoyeurs de piscine manuels : C’est l’option la moins chère mais qui demande plus d’efforts physiques et de temps. Ils ne servent pas non plus à éliminer ces très petites particules que le filtre ne peut pas retenir.
  • Nettoyeurs hydrauliques : Ceux-ci sont capables de se déplacer de manière autonome dans le bassin de baignade. Ils sont très efficaces pour garder une eau transparente et limpide.
  • Robots nettoyeurs électriques : C’est l’option la plus chère, adaptée à tous les types de revêtements et la plus pratique. Certains modèles peuvent être programmés, voire même fonctionner sur batterie.

Les principales tâches d’entretien d’une piscine

  • Nettoyer les parois et le fond du bassin
  • Laver le système de filtration en profondeur et les skimmers
  • Compléter l’eau de la piscine
  • Réguler la valeur du pH de l’eau
  • Appliquer le traitement de l’eau, que ce soit du chlore, du brome, du PHMB (Polymère d’HexaMethylèneBiguanide) ou du sel
  • Prévenir l’apparition d’algues et maintenir une eau transparente

Calculer le volume d’eau d’une piscine

Cet aspect est important pour pouvoir choisir le traitement personnalisé avec les produits chimiques à appliquer, la pompe, les filtres et les skimmers nécessaires. Rappelons que le résultat sera en mètres cubes d’eau (représentant 1000 litres) et bien évidemment, peu importe s’il s’agit d’une piscine en fibre de verre et résine polyester, en béton lisse avec des carreaux ou avec un liner en PVC.

Voici comment se calcule le volume :

  • Volume d’une piscine rectangulaire = Longueur x Largeur x Profondeur moyenne
  • Volume d’une piscine ronde = Diamètre x Diamètre x Profondeur moyenne x 0,785
  • Volume d’une piscine ovale = Longueur x Largeur x Profondeur moyenne x 0,89

Les paramètres chimiques de l’eau à analyser

Il est important de contrôler régulièrement certains paramètres de votre eau de baignade :

  • pH : Cette évaluation de l’acidité de l’eau se mesure une à deux fois par semaine et doit être comprise entre 7,2 et 7,6.
  • Désinfectant : Il se vérifie au moins une fois par semaine.
    • Chlore : entre 1,5 et 2 mg/L
    • Brome : entre 1,2 et 3 mg/L
    • Sel : entre 3 et 7 g/L
    • PHMB : entre 30 et 45 mg/L
  • TAC (Titre Alcalimètre Complet) : Cetteanalyse de la capacité de l’eau à maintenir le pH à un niveau approprié se mesure au moins une fois par mois en pleine saison et doit être maintenue entre 80 à 120 mg/L.
  • Dureté calcique ou TH (Titre Hydrotimétrique) : Cette évaluation de la dureté de l’eau par le biais de sa concentration en sels de magnésium et calcium s’analyse une fois par mois et doit être située entre 10 et 25°f (degrés français).
  • Stabilisant d’acide cyanurique : Cette mesure de la capacité du chlore à se protéger des rayons ultraviolets du soleil s’évalue deux fois par an et son taux idéal est de 20 à 30 mg/L.