Comment traiter cochenille sur citronnier ?

Le citronnier est une plante appréciée par de nombreuses personnes en raison de ses vertus intéressantes. Il donne des fruits acidulés et juteux. Ces fruits sont riches en vitamines C. Les fleurs blanches et le feuillage vert brillant du citronnier permettent d’harmoniser l’espace occupé.

Le citronnier est un agrume frileux qu’il faut cultiver au début d’hiver. Cependant, il peut être attaqué par certaines maladies comme la moniliose, la gommose, le mal secco,  les carences, mais aussi la cochenille. Comment traiter cette dernière ? La réponse dans le présent article.

A voir aussi : Comment enlever un vieux rosier ?

Généralités sur les cochenilles

Les cochenilles désignent des insectes à carapaces qui piquent pour prélever la sève. Dans le cas des agrumes, ce sont les cochenilles farineuses qui sont plus dangereuses. Pour savoir si les cochenilles sont passées sur votre citronnier, il faut prendre en compte certains éléments. En effet, le miellat sécrété par ces insectes rend les feuilles collantes. Ceci peut occasionner l’apparition de fumagine. Pour faire simple, il s’agit là d’un dépôt noir que vous constaterez sur le feuillage.

Le citronnier est affaibli. Ainsi, la floraison et la fructification sont limitées. Sur les feuilles recroquevillées, on note des tiges et pédoncules qui sont recouverts de feutrage blanc laineux. Aussi, la formation de chancre sur l’écorce, les boursoufflures et les craquèlements de l’écorce sont des symptômes qui vous permettront de reconnaitre les cochenilles sur votre plante.

A lire en complément : Comment cultiver un jardin ?

citronnier

Comment traiter la cochenille sur le citronnier ?

Si vous souhaitez prévenir les cochenilles, vous devez choisir des porte-greffes résistants. L’autre action préventive consiste à semer les capucines autour des arbres qui sont susceptibles d’être attaqués. Toutefois, vous pouvez éliminer les cochenilles grâce à certaines solutions.

Le savon noir

Pour éliminer les cochenilles installées sur votre citronnier, vous pouvez utiliser la solution de savon noir. Il sera question de pulvériser la plante en vous servant du noir de savon. Dans ce cadre, vous pouvez utiliser une éponge qui sera, au besoin, passée au-dessous et au-dessus des feuilles. Privilégiez surtout une solution plus concentrée.

Pour des attaques importantes, chauffez l’eau à 45° avec le savon noir à 10%. Par la suite, il faudra plonger la plante concernée, le citronnier en l’occurrence. Cela permet d’asphyxier les cochenilles.

L’huile de colza

L’huile de colza est appropriée pour traiter naturellement les attaques plus avancées. Cette huile actionne de manière mécanique en étouffant les parasites. À cette solution, vous pouvez y ajouter des pulvérisations à base de pyréthrine naturelle. Cette substance est un insecticide qui agit sur les larves.

L’alcool à brûler

Pour traiter la cochenille sur le citronnier, pensez à utiliser un coton-tige qui est inhibé d’alcool à brûler pour tamponner directement les cochenilles. Privilégiez le traitement pendant une journée couverte, notamment quand la température est de 30°C au maximum.

Par ailleurs, il est conseillé de sortir les plantes sensibles aux attaques de cochenille au mois de mai et surtout de les exposer à l’ombre où se trouve suffisamment de lumière. Cette façon de faire permet de prévenir les attaques de cochenille. Cela voudra dire que les syrphes, les coccinelles et les guêpes viendront naturellement se délecter des cochenilles. L’important, c’est de prévenir les éventuelles attaques.

Show Buttons
Hide Buttons