Soudure par point : principe, avantages et inconvénients

De nos jours, la soudure par point est considérée comme l’une des formes de soudage de tendance. Il s’agit bien évidemment d’un processus qui permet de souder deux métaux grâce à la chaleur. Dans ce processus, un chevauchement de métal est créé au niveau des points ou encore des intervalles particuliers, d’où le nom de la soudure par point. Car cette méthode effectue un point de soudure rond qui est efficace. Quel est le principe de cette méthode ? Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le principe de la soudure par point

Préalablement, la soudure par point est considérée comme une des méthodes de soudage qui fait usage du principe de la soudure par résistance. Il s’agit bien évidemment de la soudure par résistance à électrodes qui ne dispose pas de fusibles et dans laquelle s’effectuent une élévation de la température pour procéder à l’obtention du point de fusion du métal. Ceci s’ajoute également à une haute pression mécanique.

Lire également : Travaux de plomberie et sanitaires : À quelles aides prétendre ?

En effet, les pièces de métal à souder sont comprimées l’une contre l’autre avec deux électrodes de cuivre qui ne possède pas de fusible. Ensuite, un courant de forte intensité traverse ces deux métaux (il s’agit bien évidemment de quelques dizaines de milliers d’ampères).

Par la suite, le court-circuit électrique créé au point de contact des deux pièces métalliques génère la fusion du métal. Cette fusion se fait en 1 à 2 secondes lorsque quelques dixièmes de seconde du courant électrique traverse les pièces de métal.

A voir aussi : Rénovation électrique : les diverses réparations possibles !

Enfin, il faut noter que l’utilisation de la soudure par point se constate le plus souvent dans l’assemblage des tôles entre elles. Par exemple dans la construction automobile. La localisation effective du point de soudure entre les deux électrodes sous pression, ainsi que la brièveté de l’opération déterminent une limitation efficace de la déformation des tôles au moment des soudures.

Quels sont les avantages de la soudure par point ?

La soudure par point possède de nombreux avantages très importants dans la vie quotidienne de nombreuses entreprises.

La rapidité de la soudure par point

Au préalable, il faut noter que la soudure par point offre des résultats très rapides. Ceci est dû grâce à la chaleur extrême que les électrons génèrent pour adhérer deux morceaux de métal ensemble. Cela est effectué uniformément et de façon efficace. Étant donné que le processus de soudage est extrêmement rapide, vous ne constaterez aucune déformation au niveau des deux morceaux de métal. Comme exemple palpable, vous pouvez jeter un coup d’œil sur les panneaux de carrosserie où est appliquée généralement la soudure par point.

Le coût moins cher de la soudure par point

En général, la soudure par point participe à la réduction des coûts de production. Ce qui revient à dire que lorsque vous procédez à la soudure par point, vous allez pouvoir bénéficier d’une rentabilité énorme. Étant très efficace, cette méthode est utilisée le plus souvent dans les productions de chaîne de montage. De plus, vous avez la possibilité d’intégrer l’usage robotique au moment du processus de soudage par point.

Une économie d’énergie considérable

Très économique, le soudage par point participe énormément à obtenir un gain d’électricité et d’énergie considérable. Il s’agit bien évidemment d’un processus qui révèle son efficacité lorsqu’on fait usage de l’électricité et de l’énergie, contrairement aux autres types de soudage.

Un processus bien compris

Au premier abord, il faut noter que le soudage par point est considéré comme des processus les plus anciens qui soient. Il est très bien connu par les spécialistes. Étant donné que ce processus est bien défini, son application se révèle très facile sur les métaux minces tels que les alliages de nickel, l’acide inoxydable, ainsi que le titane. Son utilisation est souvent constatée dans les grandes industries d’automobile et d’aérospatiale.

Quels sont les inconvénients de la soudure par point ?

Bien que la soudure par point présente de nombreux avantages, elle n’est pas tout de même épargnée par quelques inconvénients non négligeables.

La soudure par point peut être relativement faible

Préalablement, il faut préciser que l’utilisation de la soudure par point ne peut absolument pas effectuer sur des matériaux métalliques qui sont beaucoup plus épais. Car elle ne pénètre pas les matériaux et ne forme pas une bonne soudure. Étant donné qu’elle est faible, la totalité des projets de soudure par point, ainsi que les travaux finis peuvent être démontés facilement. Il suffit juste de prendre un couteau en métal et de couper les points de soudure et le travail effectué sera défait en quelques minutes. Ce qui laisse bien évidemment un désavantage sur la solidité de la soudure par point.

Plus d’espace est indispensable

La soudure par point a forcément besoin d’un grand espace pour que le travail soit réalisé correctement. Il est absolument difficile à compléter dans un espace petit et confiné.

La soudure par point peut être laide

En général, cela n’est pas attrayant aux yeux. Cependant, cette méthode est généralement utilisée comme un processus de matériaux intérieur. Voilà pourquoi vous ne le remarquerez pas au niveau des carrosseries de voiture. De plus, ce processus est utilisé pour mettre des matériaux ensemble de façon temporaire jusqu’à la finition des travaux.

La dangerosité du processus

Bien que le processus paraisse simple, il faut noter que les pistolets à souder sont très difficiles à manipuler. Parfois même ils sont très lourds et nécessitent souvent une grande résistance pour arriver à effectuer le travail voulu. De plus, au moment du soudage, une grande quantité de courant et de chaleur sont dégagés. Ce qui constitue bien évidemment un grand risque pour le soudeur. De la même manière, les pratiquants de cette méthode sont souvent entourés d’étincelles dangereuses, accompagnées des fumées de soudage. Le soudeur qui effectue cette opération encourt d’énormes risques. Il peut se broyer les doigts et les mains, car ce dernier s’expose bien évidemment aux brûlures des 2e et 3e degrés. Pour couronner le tout, le soudeur risque d’être blessé aux yeux par les éclaboussures de métal qui se dégage de cette méthode de soudage.

Show Buttons
Hide Buttons