L’oiseau de paradis dans votre jardin

Les jardins sont des lieux de toute beauté où l’on rencontre diverses plantes et fleurs. Ce contraste floral est parfois renforcé par des plantes particulières. La beauté et l’éclat de ces dernières priment sur toutes les autres. L’oiseau de paradis est une variété tropicale originaire d’Afrique du Sud. C’est une fleur prisée des internautes. Elle possède un caractère distinctif élégant. Que faut-il savoir sur l’oiseau de paradis ? Comment l’intégrer dans son jardin ? Cet article vous en parle.

L’oiseau de paradis : qu’est-ce que c’est ?

L’oiseau de paradis est une fleur particulière encore appelée Strelitzia. La Strelitzia possède une forme pointue pour laquelle les botanistes lui donnent le nom de bec d’oiseau. Elle a une taille d’environ dix mètres dans les forêts africaines. Elle s’adapte cependant avec son environnement. Autrefois difficile à intégrer dans un jardin, elle s’intègre facilement aujourd’hui et ceci à travers le monde. Les conditions d’entretien sont toutefois exigeantes.

A lire aussi : Balançoire toboggan : bien la choisir

L’oiseau de paradis est une plante qui s’adapte à l’extérieur. Le climat qui lui est favorable est celui d’Afrique du Sud. Optez pour un environnement ensoleillé et bien ventilé. Dans un jardin, votre pante saura aisément s’adapter à un balcon ou à une terrasse. La mise en serre est également possible. Néanmoins, il vous faudra tenir compte du chauffage, de la lumière et de la température. L’idéal est de planter cette fleur dans un grand espace. Néanmoins, vous pouvez recourir à des pots en argiles ou en plastiques.

Cultiver l’oiseau de paradis en pleine terre

Loin d’être une plante rustique, l’oiseau de paradis est apte à supporter les périodes rapides de gel. Il faut pour se faire que le sol soit bien drainé. La culture de cette belle africaine ne se fait que dans les zones et jardins bien abrités. Mettez votre oiseau de paradis dans une zone à l’abri du froid et du vent. Si vous en avez la possibilité, optez pour un endroit en plein soleil et tourné vers le sud.

A lire en complément : Comment tailler un pêcher cet été pour obtenir les meilleurs résultats ?

En période hivernale, placez sur vos jeunes pousses un voile d’hivernage. Vous protégerez ainsi les feuilles et les racines des ravages de la température. Pendant l’été, vous devrez procéder à un arrosage régulier. Lorsque votre oiseau de paradis est mis en terre et bien installé, les soins à faire en hiver changent. En effet, laissez la nature nourrir votre fleur et évitez de l’arroser.

Cultiver l’oiseau de paradis en pot

Dans la plupart des régions tempérées, la culture de l’oiseau de paradis se fait en pot. Commencez à disposer d’un grand bac percé au fond. Mettez-y une pelle d’argile. L’argile facilite alors le drainage et permet l’évacuation rapide des eaux d’arrosage. Vous pouvez également ajouter un mélange de terreau et de compost. Disposez le plant au soleil pendant quelques heures chaque jour. Aux moments où le soleil se place au zénith, il vous faut filtrer les rayons solaires avec une vitre par exemple.

Il est important d’arroser la plante durant sa période de croissance. Néanmoins, vous devez d’abord laisser la terre sécher avant de procéder à un nouvel arrosage. Il ne faut jamais laisser l’eau stagnante au-dessus de la terre. Toujours dans cette même période, il faut placer la plante dans un espace frais et humide. Optez pour des températures au voisinage de 13°C. Arrosez la plante avec beaucoup de modération.

Comment se multiplient les oiseaux de paradis ?

La multiplication des plants d’oiseau de paradis se fait par division au printemps. La division trouve facilement son terrain favorable et se met en place quelques jours après le début de la saison.  Il s’agit d’une multiplication par semis qui demande beaucoup de patience. Généralement, elle se fait dans des mini-serres chauffantes. Cette reproduction est très lente.

Elle s’opère 4 à 6 ans après la culture pour rajeunir les souches. Vous avez ainsi l’occasion de déplacer vos plants dans un autre environnement. Vous pouvez aussi les offrir.

L’oiseau de paradis est une beauté africaine aux mille senteurs. Elle se cultive aujourd’hui dans pratiquement tous les pays sous certaines conditions. La culture, bien qu’exigeante, favorise une multiplication ultérieure qui permet d’obtenir de nouveaux plants.

 

Les différents types d’oiseaux de paradis et comment les reconnaître

L’oiseau de paradis regroupe plusieurs espèces différentes, chacune avec ses propres caractéristiques. Le plus couramment cultivé est l’oiseau de paradis orange, aussi connu sous le nom de Strelitzia reginae. Il se distingue par ses grandes fleurs en forme d’éventail aux couleurs vives et contrastées.

Une autre variété populaire est l’oiseau de paradis blanc (Strelitzia alba), qui produit des fleurs plus petites mais tout aussi élégantes que sa version orange. Les deux types sont souvent utilisés pour les arrangements floraux car ils apportent une touche exotique et colorée à toutes les compositions florales.

Certainement moins répandu mais non moins fascinant, l’oiseau de paradis nain (Strelitzia juncea) a une croissance plus rapide que ses confrères. Avec ses tiges simples ressemblant à celles du yucca et sans feuilles ni branches latérales, il peut atteindre jusqu’à 60 cm en hauteur au bout d’un an seulement.

Les soins et l’entretien de l’oiseau de paradis tout au long de l’année

Les oiseaux de paradis sont des plantes relativement faciles à entretenir. Cela ne signifie pas qu’elles n’ont besoin d’aucun soin ! Voici quelques conseils pour prendre soin de votre oiseau de paradis tout au long de l’année.

Au printemps, pensez à bien aérer le sol et permettre ainsi une nutrition adéquate aux racines des plantes.

Un dernier conseil : lorsque vous choisissez un emplacement pour votre oiseau de paradis, assurez-vous qu’il est à l’abri du vent et bénéficie d’un éclairage lumineux mais pas direct. Avec ces soins simples, vous pouvez profiter de vos oiseaux de paradis tout au long des saisons !