Les demarches incontournables avant d’emmenager dans un logement etudiant

Lorsque l’on quitte les bancs du lycée pour les études supérieures, cela s’accompagne de changements profonds, à commencer par l’emménagement dans son premier logement étudiant. Bien que la perspective de commencer à voler de ses propres ailes, loin du carcan familial, est exaltante pour beaucoup, accomplir cette étape sans heurts et dans les meilleures conditions n’est pas une mince affaire. La simple fait de trouver le logement étudiant qui saura répondre aux besoins et aux contraintes de l’étudiant est en lui seul un chemin semé d’embuches, qui requiert méthode, anticipation et souvent une certaine patience. D’autant qu’une fois que la recherche de logement étudiant a porté ses fruits, il faudra s’atteler à la réalisation de nombreuses démarches, dont certaines sont incontournables, pour ne pas dire obligatoires. Assurance habitation, contrats d’énergie et d’internet, demandes d’aides sociales, voici la To-do liste à effectuer accompagné d’infos utiles pour réussir son emménagement en logement étudiant sans accrocs.

Étape 1 : Souscrire une assurance habitation.

Souscrire un contrat d’assurance habitation est obligatoire pour pouvoir signer un bail de location, auquel le logement étudiant ne déroge pas, elle permettra également de couvrir de nombreux dégâts et sinistres, notamment les dégâts des eaux ou encore la perte de clé et l’appel à un serrurier dépanneur. . Cette étape est cependant rapide et facile à effectuer. Le budget des étudiants étant limité, l’assurance pour les étudiants chez société générale leur permettra de bénéficier de garanties étendues, avec une assistance en continu, le tout à prix étudiant. En effet, souscrire un contrat d’assurance habitation à la Société générale ne coute chaque mois que 3,73 € pour une chambre étudiante, 5,55 € pour un studio, ou encore 7,83 € pour un appartement comprenant deux pièces.

A découvrir également : Choisir les bons cartons de déménagement : Guide pratique et conseils

Étape 2 : Se tourner vers les fournisseurs d’énergie et d’internet.

Avoir un toit sur la tête, c’est bien, pouvoir le chauffer, l’éclairer et disposer d’internet à domicile pour pouvoir étudier et se divertir, c’est encore mieux. Concernant l’énergie, au vu du contexte actuel, nous vous conseillons de vous tourner vers les opérateurs historiques de gaz et d’électricité, qui sont les seuls à proposer des tarifs réglementés, moins soumis aux hausses massives et historiques de l’énergie qui ont cours au moment où nous écrivons ces lignes.

Lire également : Les pièges à éviter lors d'un déménagement pour une transition réussie

Étape 3 : remplir les dossiers de demandes d’aides sociales.

De nombreux dispositifs et aides existent pour faciliter l’accès des étudiants au logement, notamment pour ceux dont les ressources sont modestes. Le CROUS et la caisse d’allocations familiales sont les premiers d’entre eux, et pour solliciter les aides qu’ils accordent il ne faut pas délayer la constitution et le dépôt de dossier pour toucher ces mêmes aides dans le temps imparti, le traitement des dossiers prenant parfois quelques semaines, voire plusieurs mois. Si vous êtes concernés par ces aides attribuées sous conditions de ressources, rassemblez donc dès que possible l’ensemble des pièces qui vous seront demandées. Mais aussi, déposez votre dossier dès que possible, même s’il est incomplet, spécifiquement pour une demande d’aide au logement, la date de dépôt de dossier faisant foi.

Enfin, un autre mécanisme permet aux étudiants dont les parents ne sont pas en mesure de se porter caution pour leur logement. Ainsi, si vous êtes dans cette situation, Action logement peut vous faire profiter de la garantie Visale, une caution locative gratuite destinée aux étudiants de 18 à 30 ans, sans condition de ressources.

Étape 4 : Établir un budget et gérer ses dépenses mensuelles

L’emménagement dans un logement étudiant est une étape importante de la vie, qui peut être accompagnée d’un changement important dans les habitudes de consommation. Afin de gérer au mieux ses finances et prévenir toute mauvaise surprise, pensez à bien choisir des produits sains et équilibrés, privilégiez notamment les achats groupés chez des marchands bio ou même auprès des producteurs locaux. De très nombreuses applications mobiles peuvent vous aider à réaliser des économies non négligeables au fil du temps. Planifiez minutieusement vos dépenses mensuelles avant votre installation pour éviter toute situation imprévue pouvant donner lieu à une difficulté financière difficilement résoluble par la suite. Avec une telle planification rigoureuse dès le début de votre parcours universitaire, vous pouvez ainsi optimiser vos chances de réussite académique sans avoir besoin constamment d’une aide pécuniaire extérieure.

Étape 5 : Se familiariser avec le quartier et les commerces de proximité

Lorsque vous emménagez dans un nouveau logement étudiant, il faut se familiariser rapidement avec le quartier et les commerces de proximité. Effectivement, cela peut vous permettre d’optimiser votre temps libre en évitant des trajets inutiles et en découvrant toutes les bonnes adresses du coin. Prenez donc le temps de parcourir les rues environnantes pour repérer les boutiques, restaurants, cafés ou autres établissements susceptibles de répondre à vos besoins quotidiens.

N’hésitez pas à utiliser la technologie pour faciliter votre découverte du quartier : applications mobiles dédiées aux achats groupés locaux (Groupon), plateformes collaboratives sur Internet favorisant l’échange entre voisins (ShareVoisins), cartographies interactives présentant tous les commerces avoisinants… Les options sont nombreuses et variées!

Prenez aussi soin de rencontrer vos nouveaux voisins pour tisser des liens sociaux solides dès le début. Organisez une petite réception ou participez aux événements organisés par votre résidence étudiante ou association locale afin d’élargir votre cercle social et découvrir davantage sur la vie locale. La création d’un réseau amical peut s’avérer utile tant sur le plan personnel que professionnel au cours des années universitaires.

Prendre le temps de s’intégrer pleinement dans son nouveau quartier est ainsi une étape cruciale avant même l’emménagement définitif dans un nouveau lieu d’étude supérieur. Elle garantira notamment un certain confort intérieur indispensable à toute réussite académique durable !