5 façons de protéger votre clôture en bois des taches d’eau

Une clôture en bois présente de nombreux avantages. Ce type de clôture présente un aspect rustique, traditionnel et charmant. En plus de son attrait esthétique, c’est l’une des solutions les plus économiques. De plus, les clôtures en bois ont beaucoup évolué en termes de durabilité. Les clôtures en bois sont désormais traitées sous pression pour éviter qu’elles ne se détériorent aussi rapidement. Comme vous le savez peut-être, l’eau et le bois ne font pas bon ménage. Les dommages causés par l’eau peuvent entraîner une détérioration et des moisissures, et même les clôtures de la plus haute qualité ne sont pas à l’abri des taches d’eau causées par la pluie et la neige. Voici cinq façons de protéger votre clôture en bois contre les taches d’eau.

Entretenir régulièrement votre clôture en bois

Les précipitations peuvent provoquer l’accumulation de taches d’eau, de saleté, de mousse et de moisissure. Nous vous conseillons vivement de nettoyer votre clôture en bois à la main ou à l’aide d’un nettoyeur haute pression. Le lavage à haute pression est excellent pour éliminer les moisissures. Veillez toutefois à utiliser un réglage de puissance faible. Sinon, le bois risque de se fendre. Nous vous conseillons également de prêter attention aux espaces entre les poteaux et aux autres crevasses où s’accumulent les moisissures.

A lire en complément : L'oiseau de paradis dans votre jardin

Sceller et teindre votre clôture

L’une des meilleures techniques pour prévenir la moisissure, la pourriture et les taches d’eau est de sceller ou de teindre le bois chaque année, de préférence avant l’hiver. En fonction du type de bois, vous n’aurez peut-être pas besoin de teinter votre clôture aussi souvent. Une couche protectrice scelle la clôture et empêche l’eau de la pénétrer. De plus, les produits d’étanchéité protègent votre clôture contre les parasites. La meilleure façon de ne pas modifier la couleur ou l’aspect de votre clôture est d’utiliser un produit d’étanchéité transparent à base d’huile. En revanche, pour modifier l’apparence, utilisez de la peinture, qui est aussi efficace pour la protection du bois.

Déneigement

Après une grosse tempête de neige, enlevez à la pelle les amas de neige accumulés entre et autour des poteaux de votre clôture. Si la neige reste longtemps à cet endroit, l’exposition à une humidité constante entraînera l’apparition de taches d’eau profonde sur la clôture.

Lire également : Les essentiels du jardinage : les outils indispensables pour entretenir et aménager votre jardin

Nettoyer les taches d’eau

Les trois étapes précédentes traitaient de la prévention, mais que se passe-t-il lorsque des taches apparaissent sur votre clôture ? Vous pouvez créer différentes solutions à la maison, comme la moitié d’eau froide et la moitié d’eau de Javel. Une autre solution consiste à mélanger à parts égales de l’eau oxygénée et de l’eau. Si vous possédez une clôture en cèdre, vous pouvez essayer un nettoyant doux à base d’acide citrique. Tout dépend du type de bois et de l’ancienneté des taches. Le mieux est de consulter l’un de nos professionnels des clôtures.

Couvrir les taches avec de la peinture

Si votre clôture est structurellement saine, mais que les taches ne semblent jamais disparaître, vous pouvez les recouvrir d’une nouvelle couche de peinture. En outre, comme indiqué plus haut, l’ajout d’une nouvelle couche de peinture, de produit d’étanchéité ou de lasure peut empêcher le bois de se couvrir de nouvelles taches.